-----

-----

lundi 6 mai 2013

C'est décidé !

 
C'est décidé, je ne tonds plus la pelouse, convaincu de favoriser la biodiversité au jardin. Seuls, quelques chemins aux courbes arrondies le seront, invitant ainsi le promeneur à prendre son temps, le transportant dans les alpages de nos montagnes ...




 
Je m'engage sur le chemin du respect et observation de la nature depuis que le jardin a souscrit aux espaces " Refuge LPO ".

Cette attitude est créatrice ! Les chemins mettront en valeur les carrés d'herbe non coupée, formant tantôt des figures géométriques à la française autour du vase Chambord ou plus libre ailleurs.

Un premier carré délimité par quatre buis cardinaux permettra ainsi aux muguet et polypodum de se développer.




 


Classicisme et liberté, deux idées antagonistes se retrouvant en harmonie au jardin ...
 
Ma vision peut paraître surprenante car les massifs ne sont pas désherbés - excepté les plantes invasives - la terre est rarement nue et les boutons d'or fleurissent  même le perron de la maison.
 
La nature est le Jardin par excellence, le maître exemple à suivre.
 
A l'opposé de la quasi totalité des jardins, le Jardin d'Adiante semble négligé mais qu'importe ! Il faut du caractère ...
 
Rigueur des buis en bordure ou taillés  contrastant avec herbe folle, fougère et lierre ...









Partie la plus classique du jardin avant que je ne change de chemin ...


 
Rocaille de sous bois accueillant fougères et plantes indigènes
 

L'accueil de la nature toujours davantage ... Je laisse ma tondeuse à la remise et me renseigne pour acheter une faux.
 
Ah ! Faucher, le calme ... Apprendre un geste millénaire. Je sais, je planterai la lame en terre au début ... 

Quelle évolution depuis le début du jardin. J'ai tant à apprendre, à modifier mes habitudes pour penser et agir " bio " !

Nouveau chemin pour le blog qui fête ses trois ans ce mois-ci.

Je vous remercie d'ores et déjà pour toutes vos visites, vos discussions sur le vieux banc du jardin. Plus de nouvelles de certains bloggers mais une amitié se renforçant avec d'autres, particulièrement les marraines de ce blog ...
 
A tout bientôt !

 
 

23 commentaires:

  1. Coucou Ad !
    Un changement très intéressant. Je suis curieux de voir l'évolution des parties non tondues. Attention tout de même au développement de végétaux de grande envergure comme les arbustes qui pourraient s'installer peu à peu et faire ressembler ta "pelouse libre" à une friche ! ^^
    Je salue vraiment cette audace !
    Et il est si difficile de trouver le juste milieu pour que le côté "négligé" rende à merveille, soit ni trop, ni trop peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que les chemins géométriques ou libres permettront de trouver le juste milieu d'un point de vue esthétique.
      Je suis motivé pour essayer, le jardin est déjà une pépinière de jeunes érables que j'enlève chaque printemps !

      Supprimer
    2. Tu devrais les vendre à une producteur de bonzaï ! ;D

      Supprimer
  2. Ah! Comme j'aurais envie d'avoir assez de terrain pour créer ces chemins qui donnent envie de marcher pieds nus dans les champs! Ce n'est que du bonheur des chemins verts bordés des graminées, de lotiers, de sauges venus des prairies... Vraiment, je ne peux qu'approuver la nouvelle direction prise par le jardin d'Adiante.
    Trois ans déjà! J'en suis toute étonnée! Il faudrait que j'aille voir depuis quand mon jardin est un blog :).
    Bon anniversaire, cher jardin d'Adiante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine !
      Ce chemin semble accueillant, j'espère qu'il ne se terminera pas en impasse ...

      Supprimer
  3. allez je viens sur le banc!
    ah on est bien !
    j'aime ce laisser aller trompeur ,je n'y arrive pas suffisamment, mais j'y travaille, je déteste tellement les tondeuses,pourtant j'aime les carrés d’herbes bine tondues,chez moutons et poules en font une bonne partie mais pour le calme les animaux ce n'est pas toujours top non plus ! non d'une pipe !la voisine à mis sa tondeuse en route à 12h30 agrrrrrrrr je ne le crois pas, et pourtant elle a un jardin qui se prête à ce traitement de la praire à faucher en juin et en septembre ,je traite ainsi le tour de la source !je te reconnais complètement dans ce jardin poétique à souhait! je vais ressortir la faux tout un art !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te demanderai conseil pour marteler la faux !

      Supprimer
  4. Nous avons des horaires à respecter pour le tapage en tout genre dans le coin où j'habite mais il y a toujours un mal éduqué aux alentours ...
    Je ne me sers pas d'une faux mais souvent d'une faucille pour couper les orties vagabondes du champ voisin. C'est amusant !!
    Il faut que le terrain se prête à ce genre de décor mais je trouve que c'est une excellente idée. Quelqu'un d'autre de connu pratique ce genre car son jardin n'est jamais désherbé mais ne fait pas négligé pour autant, il s'agit de Nicolas Hulot qui habite dans le voisinage. Un écolo convaincu à n'en pas douter.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte sur toi pour me présenter ton voisin !

      Supprimer
  5. La quasi totalité des jardins oui, mais le mien ressemble au tien alors ces herbes folles, ces adventices ne me gênent pas !
    Bon anniversaire à ton blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvaine, la nature nous le rend bien. Ton jardin urbain avec tant de faune grâce à ton bassin devrait être refuge LPO !

      Supprimer
  6. Une suite naturelle à ta philosophie j'ai envie de dire :) et longue longue continuation à ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être pas aussi logique ...
      Bon il faudrait que je tente les hostas quand je vois les tiens ...

      Supprimer
  7. Mon jardin ne se prête pas du tout à ce genre de traitement du gazon. Mais je trouve que le tien devrait bien s'exprimer dans ce sens.
    Pour la faux, je ne l'utilise que là où ne passe pas la tondeuse : il faut savoir apprécier les évolutions techniques, quand même ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Karine,
      Évolution, oui mais le fauchage sera un sport !

      Supprimer
  8. Hello,
    j'ai tenté l'année derniere et je recommence cette année . néanmoins, je réfléchis afin d'améliorer les formes des espaces libres .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh, super ! En parles-tu sur ton blog ?

      Supprimer
  9. Ce chemin semble accueillant...alors pourquoi pas...j'ai une faux mais vraiment c'est difficile pour moi...bonne apprentissage
    a+@
    mp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je me débrouillerai pour trouver la bonne technique !

      Supprimer
  10. Quelle bonne idée ! si je pouvais convaincre mon compagnon nous aurions une praire mais... non, gazon tondu ras et bien propret... il n'empêche pas les lézards d'en profiter alors ça me console !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a un début à tout, juste une bande de gazon non tondu devant un massif ou un mur accentuant la verticalité, votre maison semble moderne !

      Supprimer
    2. Il y a un début à tout mais j'ai lâché prise sur mes capacités de conviction de ce côté-là du gazon ! j'ai obtenu que la nouvelle bande verte soit un mélange de lierre et de pervenches, même au soleil... j'arriverai bien à glisser subrepticement une troisième espèce :)
      Oui, vivre avec un architecte qui aime le modernisme donne un résultat très moderne. J'ai réussi à obtenir que le jardin ne soit un simple gazon avec un cyprès à 2/3-1/3 de la longueur... alors j'en profite.

      Supprimer

Bavardage ou rêve, assis sur le vieux banc du jardin ...

Je réponds aux commentaires le plus souvent sur le blog même de l'intéressé(e) ... Sachez que j'apprécie chaque bavardage, chaque conseil.

Hélas le temps ne me permet pas toujours d'apporter une réponse, Veuillez m'en pardonner !