-----

-----

vendredi 18 octobre 2019

Aux enfants victimes de la prostitution ...



Innocence perdue
Leurs virginités vendues
Enfances mises à nu

                     Adiante




dimanche 25 août 2019

Reine du ciel et du jardin



Diadème de fleurs 
Bienheureuse reine de mon coeur
Présence angélique


                        Adiante





dimanche 28 juillet 2019

nymphaea pygmaea helvola


Entre ciel et terre 
Nymphéa helveola
Éclat de soleil 

                                      Adiante



mardi 9 juillet 2019

Les bassines de zinc de grand-mère


L'un de mes endroits favoris au jardin, allongé prés des bassines, bercé par le doux clapotis du jet d'eau, le poisson rouge venant se faire caresser et le crapaud bavarder, euh presque ...

La plus ancienne bassine est installée depuis 9 ans et toujours autant de vie, quelle biodiversité ! Beaucoup de débris organiques au fond mais difficile de les enlever sans tuer les larves de libellules, notonectes, dytiques ...  Cela n'affecte pas la transparence de l'eau. Dans une autre je note la prolifération d'algues brunes par forte chaleur.

L'été, de réguliers apports d'eau  sont nécessaires, ce qui est contraignant. Je privilégie l'eau de source.

Ces bassines permettent d'évoquer l'écosystème des marres en attendant peut-être un jour d'en creuser et je suis certain que vous viendrez m'aider ...













vendredi 5 juillet 2019

Adiantum




adiantum capillus-veneris


adiantum venustum


adiantum pedatum

Adiantum de mon coeur, matrice de mon pseudonyme social ...

Adiantum pedatum est résistant, se développant lentement tandis que venustum et capillus-veneris le sont moins. Je renouvelle cette année leur culture : venustum dans une grande bassine en zinc pour garder la terre fraiche et capillus-veneris dans un pot que je rentrerai l'hiver en intérieur.

Capillus-veneris aime la proximité des fontaines comme moi et l'ombre aussi n'est-il au soleil que pour le cliché. Il est ordinairement installé sous un robinet que je laisse goutter quelque peu. 

Mon blog n'a pas la prétention de proposer des conseils de culture, d'autres sites le faisant mieux que moi. 

De nouvelles présentations de fougères suivront, elles sont tout de même la raison d'être de mon jardin ! 

Leurs cultures sont limitées chez moi car l'ombre est plutôt sèche aussi je teste la culture en bassine. Les grandes bassines permettent de maintenir la terre marécageuse, humide ou fraîche, frais mais drainé selon les desiderata des fougères avec néanmoins beaucoup d'attention journalière. 

Ah l'amour ...

mercredi 3 juillet 2019

Fraîcheur de sous-bois ...



Fraîcheur de sous-bois
Porte d’entrée vers ailleurs
Clairière de fougères

                       Adiante